Gérer sa e-réputation grâce à Wikipedia

wikipediaWikipedia c’est un peu le modèle en matière de référencement. Il est extrêmement fréquent que les pages de Wikipedia ressortent dans les premières positions sur de nombreuses recherches et notamment sur des recherches liées aux marques.

Un test intéressant à réaliser consiste d’ailleurs à écrire le nom de toutes les entreprises du CAC 40 dans Google et vous verrez que pour plus de 90% de ces entreprises, Wikipedia ressort parmi les premières pages web.

Inutile de partir à la recherche de backlinks sur l’encyclopédie gratuite pour augmenter son référencement puisque tous les liens sont connus pour être en no follow. Toutefois, étant donné la grande visibilité des pages de Wikipedia, on peut se poser la question du rôle qu’elles jouent sur l’e-réputation des marques et s’il existe des moyens d’influencer (positivement ou négativement) de quelque manière que ce soit le texte de ces pages.

Où les affiliés cherchent-ils les programmes d’affiliation ?

Cet été, début août exactement, a eu lieu une conférence géante sur l’affiliation aux USA appelée « Affiliate Summit Affstat Report ». Un cabinet a eu l’ingénieuse idée d’en profiter pour sonder les quelques 4 000 affiliés qui avaient fait le déplacement et en est sorti de nombreux chiffres très intéressants.

Ils ont notamment interrogés les affiliés afin de leur demander où ils allaient chercher les programmes auxquels ils étaient abonnés. Certes ces chiffres correspondent aux affiliés américains mais premièrement c’est tout simplement impossible d’avoir de tels chiffres uniquement sur les affiliés français et deuxièmement je pense qu’on peut transposer ces chiffres sans trop de risque au marché français, du moins pour connaître les grandes tendances.

Ainsi, je vous propose aujourd’hui de regarder plus en détail tous ces chiffres.

Réalisation d’un Business Plan

J’essaye toujours d’être le moins théorique et le plus concret possible. Ainsi, j’avais publié un article intitulé  « Les 20 questions à se poser avant de lancer son business » qui permettait de mettre sur papier et de façon claire une idée de business afin de pouvoir se lancer dans de bonnes conditions.

Je vous propose aujourd’hui la suite logique, à savoir comment réaliser un business plan de manière pratique et professionnelle qui vous servira à vous autant qu’aux investisseurs que vous pourrez éventuellement démarcher.

Un business plan c’est un document primordial et indispensable dans toute création d’entreprise, offline et online. Peut-être en avez-vous déjà réalisé, peut-être n’en avez-vous-même jamais entendu parler mais une chose est sûre, vous devrez en réaliser un si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de l’e-business un jour ou l’autre.

Les Adwords auxquels on ne pense pas assez

Google Adwords est la plateforme ultime en terme de référencement payant. Elle est utilisée par la quasi-totalité des marques présentes sur la toile et génère un chiffre d’affaires assez impressionnant quand on sait les tarifs de certains positionnements stratégiques.

Toutefois, Adwords est utilisé uniquement dans le but de conquérir de nouveaux clients. Etonnant, surtout lorsqu’on sait que l’acquisition de nouveaux clients ne correspond plus ou moins qu’à 50% de la réussite des cybercommerces. En effet, on sait que la fidélisation des clients est une étape primordiale et indispensable pour un site web qui veut perdurer sur le long terme.

Ainsi, Adwords pourrait très bien être utilisé dans un but autre que l’acquisition client et peut-être plus dans une optique de fidélisation.

Quid de la Google Dance ?

Derrière ce terme ne se cache pas la fête annuelle des employés de Google mais quelque chose de beaucoup plus sexy, à savoir l’attribution et la mise à jour des Pagerank des sites du monde entier.


La dance du référencement fait par Google

« Tiens mais le Pagerank ce n’est pas démodé ? » vous demandez-vous. C’est vrai que des bruits courent sur la toile comme quoi le PR aurait perdu beaucoup de son importance mais faut-il toutefois en arriver jusqu’à l’ignorer totalement ? Revoyons ensemble comment fonctionne cette Google Dance, quand est-ce qu’elle est effectuée et comment elle évolue.

Autant de questions auxquelles nous allons essayer de trouver des réponses.

Stratégie d’Océan Bleu

Chose promise, chose due, je vous propose aujourd’hui un billet sur la B.O.S (Blue Ocean Strategy), appelée Stratégie d’Océan Bleu en français.

Je vous recommande vivement de vous intéresser à ce qui se cache derrière ce joli nom puisque ce n’est pas moins que la révolution marketing stratégique la plus importante de ces 100 dernières années.
Ainsi, je vous propose un décryptage simple et rapide qui remettra à niveau les plus néophytes d’entre vous et je prends le pari dès ces premières lignes que plus d’un lecteur en finira la lecture avec en tête une pensée du type « si j’avais su… ».

Retour sur les bases de l’affiliation et questions fréquemment posées

Retour aux sources puisque je vous propose aujourd’hui un article pour les nuls et plus précisément une piqure de rappel sur les principes de bases de l’affiliation et sur les questions fréquemment posées.


Un A qui veut dire affiliation... me semble-t-il

En effet, il n’a jamais fait de mal à personne de se remémorer les concepts les plus basiques et de remettre certaines choses au clair. Ainsi, pas de théorie ici, que des réponses concises et pratiques aux questions que vous vous posez peut-être.

Les 55 questions que devrait se poser tout site internet

Je vous propose aujourd’hui une liste de 55 questions dans laquelle chaque site web pourra se reconnaître. Le but est très simple : obtenir un maximum de « oui ».

D’une manière générale, les questions sont assez vastes et j’ai essayé de les séparer par thème.
Certaines questions demanderaient des réponses beaucoup plus détaillées mais le but de l’article n’étant pas d’apporter les réponses, cela se fera sûrement dans un futur proche !

Assez de blabla, mettez votre site à l’épreuve et celui qui obtiendra 55 « oui » gagnera la reconnaissance de plus d’un visiteur… et c’est déjà pas mal !

L’expérience utilisateur : rendre intéressant une chose banale

Derrière ce terme marketing se cache la qualité d’une expérience perçue par les internautes lors d’une visite d’un site par exemple.

En effet, certains sites font le choix de travailler sur l’aspect qualitatif en mettant l’internaute au centre des préoccupations, parfois au détriment d’une visite plus intuitive et rapide. L’idée ici c’est de jouer particulièrement sur l’expérience de l’utilisateur et donc sur les ressentis ou les émotions que procurent les différentes étapes d’une visite plutôt que de tout centrer sur la vente en elle-même.

Toutes les acquisitions de Google en une image

Ou en un plan de métro devrais-je plutôt dire. Je suis tombé sur cette image il y a quelques jours et l’ayant trouvé très intéressante, m’étais juré d’en faire un article.

Vous trouverez dans cette carte les dates d’acquisition, les montants publiés pour ces acquisitions et surtout les thématiques de ces acquisitions.

Bref quasiment tout résumé en une unique image.