Comment faut-il contacter les affiliés ?

La prospection est une étape très importante pour tout gestionnaire de programme d’affiliation. La conquête de nouveaux affiliés, synonyme de pérennité du programme d’affiliation et plus généralement du site en question, passe par le fait de contacter directement des affiliés potentiels.

Alors comment faut-il s’y prendre ? Par quel biais les contacter ? Quelles sont les techniques qui fonctionnent vraiment ?

Faisons le point ensemble et voyons ce qui fonctionne le mieux.

5 conseils pour créer des formulaires efficaces

Les formulaires sont le quotidien de tous les internautes. Sur une grande majorité des sites visités, ils sont invités à rentrer leurs informations personnelles. Alors pourquoi devrait-ils remplir le formulaire présent sur votre site plutôt qu’un autre ?

Rien n’est dû au hasard sur la toile et les formulaires, au même titre que les sites web peuvent être optimisés pour inciter le plus grand nombre d’internautes possible à participer.

Je vous propose aujourd’hui 5 conseils ergonomiques qui rendront vos formulaires plus attractifs et boosteront leurs taux de transformation.

Le web analytique pour les nuls

web-analytiqueLe web analytique, c’est typiquement le terme marketing que tout le monde aime bien ressortir car il faut l’avouer, ça en jette mais c’est quoi réellement ? Et pourquoi plus de la moitié des sites qui se vantent de faire du web analytique n’en font pas réellement ?

Différents sondages existent sur les motivations qui poussent les sites Internet à pratiquer le web analytique et la plupart des sites affirment que leur motivation première c’est avant tout de pouvoir analyser les chiffres clés de leur site afin de pouvoir les améliorer. Et il est vrai, plus de 90% des sites possèdent un outil de web analytique mais peu sont ceux qui prennent réellement le temps de traiter les informations obtenues.

Ainsi, je vais tenter aujourd’hui de décrypter avec des mots simples ce qu’est le web analytique, ce à quoi il sert réellement et comment on le met en place.

Organiser un jeu concours, mode d’emploi

Quoi de tel qu’un jeu concours pour promouvoir la sortie d’un nouveau produit ou d’un nouveau service ? En plus de faire connaître votre marque (et/ou votre site), ils peuvent permettre la conquête de nouveaux clients mais surtout la collecte de données si utile sur Internet.

Mais organiser un jeu-concours est-il réellement à la portée de tous ? Combien cela coûte-t-il réellement ? Quels sont les aspects juridiques à prendre en compte ? Comment optimiser le lancement d’un jeu concours ? Quels sont les pièges à éviter ?

Je vous propose de vous laisser guider par ce petit mode d’emploi non exhaustif qui mettra en lumière et à la portée de tous un levier d’acquisition encore trop peu exploité.

Bien choisir les mots clés pour son référencement

Beaucoup d’internautes peu initiés limitent le référencement d’un site à 2 ou 3 retouches dans le code source et à l’insertion de mots clés le plus naturellement possible au sein du contenu. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’un bon référencement c’est avant tout un travail sémantique, c’est-à-dire qu’il faut prendre du temps pour bien choisir les mots clés sur lesquels se positionner et ensuite seulement se lancer dans l’optimisation technique du site.


Choisir les bons mots clés est la base de tout travail de référencement

Alors comment on choisit ses mots clés ? Quelles sont les erreurs fréquemment commises ? Comment évaluer la faisabilité d’un référencement ? Autant de questions auxquelles nous allons apporter des réponses.

Ces sites géants qui ne sont pas rentables

Internet est un business comme un autre et le but final de tout commerce qui s’y ouvre est bel et bien de générer de l’argent. Ainsi, chaque site où vous vous rendez sauf rares exceptions (comme par exemple ici) possède un modèle économique.

Par exemple Google qui est peut-être le site le plus rentable du monde a pour modèle économique sa régie publicitaire de liens sponsorisées. Un autre exemple est celui de Facebook qui possède plusieurs modèles économiques, le principal étant également la publicité.

Toutefois, certains sites géants que vous utilisez surement ne sont pas rentables. Alors quel intérêt ont-ils « d’exister » ? Pourquoi ne sont-ils pas rentables ? Petit focus sur quelques exemples.

Le profil type des affiliés – partie 1

Il y a peu je vous parlais d’une conférence qui a eu lieu en août aux USA sur le thème de l’affiliation. Rappelez-vous, les organisateurs en avaient profité pour sonder les participants et avez déduit les différents endroits où les affiliés allaient chercher les programmes d’affiliation.

Je vais aujourd’hui mettre en avant les autres chiffres qui sont sortis de ce sondage et qui ne sont pas moins intéressants.

A l’aide de tous ces chiffres, on en déduira le profil type d’un affilié américain mais rappelons que ce genre de sondage n’existe pas en France et qu’on peut transposer dans les grandes lignes ce qui est vrai aux USA, car si ce n’est vrai maintenant, il y a de fortes probabilités qu’il le devienne dans les années à venir.

Le marché du e-commerce saturé en 2012 ?

Le e-commerce c’est le secteur qui ne connaît (presque) pas la crise. Chaque année on peut lire les derniers chiffres du marché un peu partout et on se rend compte qu’il existe plus de 50 000 sites en France avec pour but de vendre à des internautes. Alors cette croissance est-elle infinie ? Y a-t-il une date butoir avant laquelle il est conseillé de se lancer ?

Je vous propose aujourd’hui une petite analyse des chiffres publiés chaque année et vérifions ensemble si la rumeur qui court comme quoi 2012 serait la date qui freinerait fortement la croissance du e-commerce en France est fondée ou non.

Le cloaking expliqué aux nuls

Vous savez sûrement qu’il existe des méthodes plus ou moins appréciées de Google et des moteurs de recherche en général pour faire remonter un site dans les pages de recherche. On distingue d’ailleurs deux grands mouvements, le White Hat (les bonnes pratiques) et le Black Hat (les mauvaises pratiques). Une méthode Black Hat autrefois couramment utilisée s’appelle le cloaking.

Je vous propose aujourd’hui une piqûre de rappel pour certains et une explication pour d’autres sur cette méthode de référencement ainsi que quelques exemples pour illustrer tout cela.

Gérer sa e-réputation grâce à Wikipedia

wikipediaWikipedia c’est un peu le modèle en matière de référencement. Il est extrêmement fréquent que les pages de Wikipedia ressortent dans les premières positions sur de nombreuses recherches et notamment sur des recherches liées aux marques.

Un test intéressant à réaliser consiste d’ailleurs à écrire le nom de toutes les entreprises du CAC 40 dans Google et vous verrez que pour plus de 90% de ces entreprises, Wikipedia ressort parmi les premières pages web.

Inutile de partir à la recherche de backlinks sur l’encyclopédie gratuite pour augmenter son référencement puisque tous les liens sont connus pour être en no follow. Toutefois, étant donné la grande visibilité des pages de Wikipedia, on peut se poser la question du rôle qu’elles jouent sur l’e-réputation des marques et s’il existe des moyens d’influencer (positivement ou négativement) de quelque manière que ce soit le texte de ces pages.