Gérer sa e-réputation grâce à Wikipedia

wikipediaWikipedia c’est un peu le modèle en matière de référencement. Il est extrêmement fréquent que les pages de Wikipedia ressortent dans les premières positions sur de nombreuses recherches et notamment sur des recherches liées aux marques.

Un test intéressant à réaliser consiste d’ailleurs à écrire le nom de toutes les entreprises du CAC 40 dans Google et vous verrez que pour plus de 90% de ces entreprises, Wikipedia ressort parmi les premières pages web.

Inutile de partir à la recherche de backlinks sur l’encyclopédie gratuite pour augmenter son référencement puisque tous les liens sont connus pour être en no follow. Toutefois, étant donné la grande visibilité des pages de Wikipedia, on peut se poser la question du rôle qu’elles jouent sur l’e-réputation des marques et s’il existe des moyens d’influencer (positivement ou négativement) de quelque manière que ce soit le texte de ces pages.

Qui utilise Wikipedia ?

Première question dont la réponse peut paraître évidente mais qui mérite d’être posée : qui utilise Wikipedia ? Le raccourci consisterait à dire « tout le monde » et je pense que ça serait pleinement justifié.

Quelques chiffres toutefois pour développer tout cela : Wikipedia c’est 847 666 articles en Français et environ 690 nouveaux articles par jour. Un article est modifié environ 36 fois avant d’apparaître dans sa version « quasi » définitive.

Par ailleurs, c’est plus de 21 millions de liens (donc en no follow, dommage !) dispersés dans les différents articles.

On compte 48 282 wikipédiens (c’est-à-dire des rédacteurs d’articles) réellement actifs en France. On considère un wikipédien actif dès lors qu’il a participé à la rédaction de plus de 10 articles. Toutefois, 1 210 personnes s’inscrivent chaque jour sur Wikipédia avec la volonté de participer.

Wikipedia c’est aussi le 12ème site le plus visité des Français (le premier étant… Google ! comment vous savez ? :! ) avec un temps de visite moyenne de 5 minutes 30.

Bref, on va se contenter d’un « tout le monde » qui me paraît plutôt justifié.

Peut-on réellement influencer le texte de ces pages ?

Venons-en aux faits : est-il possible d’influencer de quelque manière que ce soit le texte des pages de Wikipedia et notamment la page de mon entreprise/site web ?

Selon les principes fondateurs de Wikipedia, tout le monde peut poster de nouveaux articles ou modifier ceux déjà existants. Seulement Wikipedia c’est une vraie communauté et il y a des contributeurs plus ou moins crédibles. Ainsi, si vous décidez vous-même de mettre en avant toutes les qualités de votre entreprise au sein de la page Wikipedia vous concernant, fort est à parier que vous serez vite repéré.

Le mieux étant de passer directement par des contributeurs reconnus bien qu’en théorie leurs principes feront qu’ils seront d’un à priori plutôt négatif.

Doit-on réellement influencer les textes ?

Le site écrit dans sa charte « Wikipedia ne peut en aucun cas être utilisé pour promouvoir une œuvre, une opinion, une personne ou un service. Au contraire, l’expérience montre que toute tentative d’y promouvoir quoi que ce soit se transforme presque toujours en contre-publicité. »

En effet, vous vous doutez bien que les personnes malhonnêtes ne manquent pas sur Internet et que certains se sont déjà essayés à orienter le texte de certains articles.

Selon mon humble avis, c’est quelque chose à manier avec des pincettes et comme le dit Wikipedia, les effets pourraient s’avérer plus que négatifs si vous influencez le texte de l’encyclopédie jugée comme un trésor du web par de nombreux internautes. Une e-réputation ça se mérite et ça se travaille mais ça ne se vole sûrement pas.

L’onglet discussion

C’est peut-être là que se trouve la solution : les articles se décomposent en plusieurs parties différenciées par des onglets. L’onglet article est donc le plus consulté et regroupe des informations en théorie neutres. Là où vous pouvez réellement jouer un rôle, de manière anonyme ou non, c’est dans le deuxième onglet : l’onglet discussion.

L’onglet discussion vous permet de jouer un rôle dans les conversations liées à votre marque
L’onglet discussion vous permet de jouer un rôle dans les conversations liées à votre marque

Cet onglet a pour but premier de dresser une vue d’ensemble sur les différents points de vue qu’il peut exister sur certains sujets. Et une marque ça ne laisse jamais indifférent : n’hésitez pas à consulter cet espace et à y participer activement si des discussions sont ouvertes.

C’est à priori un filon pas ou peu exploité et rien ne vous empêche d’ouvrir des discussions sur la thématique de votre marque. Attention toutefois, les discussions ne se limitent pas à des témoignages de clients potentiels mais à des faits un peu plus élaborés concernant votre marque. Il faut essayer d’être judicieux pour jouer sur la sympathie qu’évoque votre marque et non se mettre dans la peau du client parfaitement heureux.

Dans la même lignée…

En théorie Wikipedia n’a pas de concurrent. Et bien si, comment avez-vous pu penser une seule seconde que Google ne chercherait pas à concurrencer un acteur majeur du web ?

En effet, toutes les acquisitions passées de Google n’ont pas suffisamment comblé sa soif d’expansion et le géant américain a lancé un site sur le même concept que Wikipedia, intitulé Knol et qui reprend exactement le même principe. La seule différence majeure réside dans le fait que les articles sont ouverts aux commentaires des utilisateurs sur Knol et donc la problématique de jouer un rôle dans sa e-réputation ne se pose pas réellement.

Nous avons les deux pieds dans le web 2.0 depuis maintenant quelques années et une bonne e-réputation est de plus en plus synonyme de réussite pour les entreprises. Les exemples de stratégies sont légions et feront d’ailleurs l’objet d’un prochain article. Toutefois aucune entreprise à ma connaissance n’a essayé d’influer sur les résultats de Wikipedia alors qu’il constitue pourtant un des sites les plus influents du web. Positionnement volontaire ou omission ?

Notez toutefois que ces méthodes sont tout à fait contestables mais mieux vaut s’en soucier et se positionner clairement plutôt que de rester spectateur.

Vous apprécierez peut-être également:

Partagez avec vos amis...










Submit

11 réflexions au sujet de « Gérer sa e-réputation grâce à Wikipedia »

  1. Bonjour !

    Super article sur Wikipedia. Par contre, une de tes phrases reste un mystère pour moi:
    « Toutefois aucune entreprise à ma connaissance n’a essayé d’influer sur les résultats de Wikipedia ». Qu’entends-tu par influer sur les résultats? Tu veux parler de changer le contenu des pages?

    Damien

  2. Très bon article, merci !

    Pour répondre à la question de Damien, de nombreuses entreprises tentent chaque jour de modifier Wikipedia. Je me permet d’ailleurs un lien à ce sujet : http://caddereputation.over-bl.....92338.html

    Mais elles oublient souvent Wikiscanner et le fait que certaines IP sont visibles.

    Wikipedia est utile pour une stratégie de visibilité, reste qu’au niveau purement marketing je ne penses pas que les consommateurs vérifient l’historique de la marque avant d’acheter.
    Une très bonne utilisation de Wikipedia est par ailleurs le site de Skittles, qui présente l’ensemble de ses produits par le biais d’un article.

    A bientôt.

  3. En tant que Wikipédien, je dois dire :
    -que nous avons vu très souvent des entreprises utiliser Wikipédia à des fins de propagande
    -qu’elles respectent difficilement les règles de WP

    Effectivement, utiliser l’onglet « discussion » et se présenter à visage découvert est une bonne démarche. Mais personnellement, je n’en ai jamais vu faire ça. Ce que j’ai vu le plus souvent, c’est de l’effacement pur et simple de tous les faits déplaisants… rapidement remis en place par des scripts automatiques.

  4. Dans la logique de gestion de l’e-réputation, la tactique peut être complétée en occupant l’espace des premières pages de Google (par exemple 😉 ) en utilisant de très nombreux services connexes au nom de son entreprise.

    Il est facile d’abuser des domaines en .tel, de créer sa page Netvibes, de s’inscrire dans des annuaires bien positionnés en n’omettant pas le nom de sa société dans le titre, de commenter des blogs en mettant le nom de sa société et le lien en signature, d’utiliser des bookmarks en ligne au nom de sa société, etc.
    Si un jour un bad buzz devait surgir, avec un peu de chance, le ou les sites ou il est diffusé serait noyés parmi ceux dont vous gérez directement le contenu.
    Souvent, les exemples que je viens de donner son bien plus efficaces que la tentative de spam de Wikipédia (et tant mieux 🙂 )

  5. @Damien: En effet, Camille a tout à fait répondu à ta question et par influer j’entendais effectivement « modifier les contenus des pages en leur faveur »

    @Camille: Très sympa ton article, j’adore les « perles » de TF1 🙂 Sinon je ne connaissais pas le site de Skittles qui est en effet très intéressant!

    @Barraki: As-tu des exemples d’entreprises? Comment réagissez-vous par rapport à cela? Aucune « sanction » n’est prise?

    @AxeNet: Tu as tout à fait raison de souligner le fait qu’on peut faire en sorte de remonter de nombreuses pages pour faire descendre Wikipedia. Mais Wikipedia est un site à fort contenu et on ne peut plus optimisé pour le référencement: pas sur qu’on puisse la reléguer si loin que ça dans les résultats ou alors uniquement après de gros efforts 😉

  6. Le pire de tous les exemples est Cortix, qui a fait appel au cabinet Hington Klarsey pour tenter de faire effacer la mention des procès contre l’entreprise.

    Un autre exemple est PriceWaterHouse, qui avait publié sur Wikipédia toute sa présentation d’un concours : http://fr.wikipedia.org/wiki/W.....as_discret

    Dans ce dernier exemple, on peut voir que cela a eu le malheur d’attirer l’attention sur un article écrit sur un ton trop favorable.

    Concernant les sanctions : on peut bien sûr exclure le compte d’utilisateur de l’entreprise. Quand à exclure toute la plage d’IP de l’entreprise, la seule à avoir subi cette sanction À VIE est la scientologie.

    Par contre, je peux rassurer sur un point : les wikipédiens ne se mettront pas à écrire un article biaisé contre l’entreprise en représailles. On peut devenir très critique, mais on ne va pas briser notre règle de neutralité en guise de punition. Et l’incident n’est pas mentionné dans la page, sauf si elle est d’abord mentionné dans 50 articles de presse, parce qu’il est très mal vu de parler de Wikipédia elle-même dans un article de Wikipédia.

    Rem sur les perles : le plus tendancieux des effacements était l’effacement de l’affirmation selon laquelle Hortefeux a été membre du GUD. Mais en cherchant, on ne trouve pas de source fiable. Cette affirmation était donc très probablement diffamatoire.

  7. Ajoutons deux petits cas particuliers :
    -la CIA. On s’entend vraiment très bien avec elle. Généralement de très bonnes contributions. Et c’est à eux qu’on doit toutes nos cartes.
    -et enfin, comment peut faire une entreprise, sans éditer Wikipédia elle-même, pour que chacun de ses produits ait un article une heure après sa présentation ? Eh bien il suffit de s’appeler Apple :roll: .

  8. Merci beaucoup pour cet article et pour ces commentaires tout-à-fait instructifs sur Wikipedia! Très intéressant!

    @Barraki: Justement, une question me vient à l’esprit en lisant ce commentaire: comment fait Wikipedia pour éviter les propos diffamatoires?
    On traite dans cet article de comment présenter l’entreprise de manière particulièrement avantageuse, mais si l’on retourne la question en « comment protéger l’entreprise (ou une personne, comme Hortefeux en l’occurrence) de propos que n’importe qui peut poster (puisqu’il semblerait que n’importe qui puisse intervenir et modifier les articles) et qui sont susceptibles d’être non seulement diffamatoires mais en plus infondés? Les sources sont-elles systématiquement vérifiées? Et si l’info (ou plutot l’intox en l’occurence) vient de sites non fiables, par exemple des sortes de « sites écrans » comme mentionné plus haut par Axenet?

    Merci

  9. Je reprend le flambeau de Barraki 😉

    Moi aussi wikipédienne, je confirme pour Cortix et les autres : les règles de rédaction et de neutralité de Wikipédia font qu’une tentative d’utilisation de WP pour des stratégies d’image se passe généralement assez mal.

    En ce qui concerne la diffamation : sur Wikipédia, normalement toute information non triviale se doit d’être scrupuleusement sourcée, sous peine d’être enlevable (et enlevée) sans discussion. Une bonne grosse diffamation a donc peu de chance de rester si un wikipédien averti tombe dessus.

    Après, il est évident que pour un chargé de com’ d’une entreprise, le caractère diffamatoire d’une affirmation n’est pas le même que pour un wikipédien. Le seuil entre une chose diffamatoire et des informations péjoratives sur une entreprise (ou un homme politique, c’est le même problème souvent) entraîne des discussions.

    C’est très bien d’avoir mis l’accent sur les pages de discussion des articles, c’est vraiment un lieu où on peut discuter posément de la validité et de l’intérêt ou non d’une affirmation polémique.

    Mais bien sûr, un article peu consulté peut contenir plus longtemps qu’un autre des propos problématiques. C’est vraiment le pari de Wikipédia : la qualité s’améliore avec le nombre d’intervenants.

    Je crois qu’on a finalement plus de cas problématiques avec des articles sur des personnalités médiatiques et/ou politiques qu’avec des entreprises. Mais en tous cas, travaillant moi-même dans le marketing, je déconseillerais à toute entreprise de tenter de contrôler trop sa réputation sur Wikipédia, il faut vraiment jouer le jeu de l’encyclopédie. Ce qui ne veut pas dire laisser faire n’importe quoi, mais que ça n’est pas un lieu de communication « institutionnelle ».

Les commentaires sont fermés.