Départ en Australie

Un petit article pour vous annoncer mon départ aujourd’hui même à l’autre bout du monde et cela pour une durée d’un an.

Les conséquences pour le blog ne devraient pas être trop importantes: peut-être un rythme de publication un peu plus lent, des fautes d’accents dans les articles, etc.

En réalité je n’ai pas la moindre idée de ce qui m’attend concrètement et peut donc difficilement vous annoncer comment se passera la suite. Une chose est sûre, ma motivation vis à vis du blog reste intacte et je compte bien me démener pour continuer à le faire vivre.

Je ne vais pas me lancer dans trop de détails, juste vous convier à repasser ici même dans quelques jours afin d’y lire un nouvel article. Je vous dis donc à bientôt, le temps de rechercher un travail sur place et de trouver quelques petites heures pour mettre en forme un tout nouvel article.

Comment définir précisément son budget Adwords?

Je me suis rendu compte en écrivant le dernier article que je parlais très peu d’Adwords. Pourtant rares sont les eBusiness qui ne pratiquent pas le référencement payant et la définition d’un budget est une des préoccupations majeures de bien plus d’un site web. Une question dont la réponse peut sembler vague au premier abord mais en fin de compte pas du tout.

Il existe une réelle méthodologie pour déterminer le budget exact au centime prêt qu’il faut investir dans l’achat de mot clé.

Budget Adwords

Laissez tomber les approximations faites à la volée et suivez plutôt le mode d’emploi.

5 fausses excuses pour ne pas faire de SEO

Le SEO (c’est-à-dire le référencement naturel, ayant eu la remarque récemment) c’est indispensable à tous les sites Internet, non pas pour gagner des clients ou de la visibilité mais dans la plupart des cas pour survivre. Je pense qu’on est tous d’accord sur ce point.

Et bien non, nous ne sommes pas tous d’accord puisque le nombre de sites ne se souciant pas du SEO est important et les excuses des dirigeants varient mais se ressemblent toutes.


Pourtant on lui avait dit de faire du SEO
« Pourtant on lui avait dit de faire du SEO »

Voyons ensemble 5 fausses excuses pour ne pas faire de SEO.

12 prédictions pour 2010

Presque une semaine que 2010 est arrivé et nous avons tous déjà adopté quelques résolutions. Une des miennes étant de me lever un minimum tôt, j’ai eu la chance de voir l’avenir dans mon bol de céréales, et devinez quoi, j’ai pu voir 12 événements qui auront lieu en 2010.

prédiction

Etant de nature à partager, c’est tout naturellement que je vous les propose aujourd’hui. Ainsi, voyons ensemble 12 prédictions sur ce que nous réserve 2010.

20 résolutions pour faire plaisir à Google (et à vous-même)

Le temps passe vite, terriblement vite. Tellement vite que je n’ai pas pu vous souhaiter un joyeux Noël ! Je me rattrape en vous souhaitant une très bonne année.

Après avoir ouvert vos cadeaux, déguster du foi gras et bu quelques coupes de champagnes, voilà qu’aujourd’hui est pour un grand nombre d’entre nous un dur retour à la réalité (au travail quoi !).

De nombreuses questions accompagnent cette nouvelle année, telles que « Qu’ai-je accompli de bien cette année? », « Où ai-je échoué, où ai-je réussi? » ou encore « quelles erreurs pourrais-je corriger? ».

Ainsi, comme ces fêtes ne viennent jamais sans bonnes résolutions, je vous propose de dresser une liste des quelques résolutions que vous pourrez tout à fait adopter en tant que référenceur ou que possesseur de site Internet.

Maîtriser la première page de Google sur son nom

Premier sur Google sur son nomOn parle ici souvent de critères utilisés par les moteurs pour se positionner sur une requête et ces critères fonctionnent. Vous êtes d’ailleurs sûrement premier sur la requête liée à votre nom de marque, il n’en fait aucun doute. Toutefois, avez-vous la maîtrise de toute la première page de résultat liée à votre nom ?

Chaque page de résultats possède jusqu’à 10 liens et parfois les mauvaises surprises sont bien réelles. Les exemples de marques dérangées par quelques uns de ces résultats sont légions.

Voyons ensemble quelques exemples et quelques solutions pour y remédier.

Faut-il utiliser un CMS pour créer son site?

Le temps où il fallait faire appel à un développeur pour mettre à jour le contenu de son site est révolu. Avez-vous déjà souhaité intégrer facilement des images et des vidéos au sein de votre site ? Avez-vous souhaité créer de nouvelles pages en quelques clics ?

Depuis longtemps les entrepreneurs ont voulu pouvoir éditer et gérer leur site web sans pour autant passer par du code HTML ou autre langage de programmation.

De nos jours c’est désormais possible et vous pouvez créer et recréer à volonté un site web à partir de CMS (content management system ou système de gestion de contenu en français), souvent gratuits, qui vous permettront un contrôle quasi-total et facile sur votre site, le tout codé dans un style généralement optimisé selon des valeurs importantes telles que les normes W3C ou encore en fonction des critères des moteurs.

Top 5 des erreurs SEO commises par les sites e-commerce

Rares sont les sites d’e-commerce qui n’adoptent pas une stratégie en partie basée sur le référencement naturel. En effet, pourquoi se priver d’une source d’acquisition de trafic gratuite? Toutefois, certains sites prennent le SEO trop à la légère ou baissent les bras trop vite devant des résultats parfois décevants.

Alors quelles erreurs sont le plus souvent commises ? Comment y remédier ? Voyons ensemble le top 5 des erreurs effectuées par les sites d’e-commerce en matière de SEO.

Comment mesurer le succès de votre SEO ?

Il fut un temps où mesurer le SEO d’un site se faisait uniquement par un suivi des pages de recherche de Google. Sortir premier sur une requête était synonyme de succès et apporteur d’un fort trafic.

Désormais, d’autres critères entrent en compte comme la géo-localisation ou la personnalisation des résultats par exemple, qui changent en partie la donne.

Certes une première position est toujours synonyme de succès mais pas autant qu’avant.

Ainsi, il est beaucoup plus compliqué de déterminer un véritable numéro 1 puisque les pages de recherches peuvent différer d’un internaute à l’autre. Peut-être alors que le résultat affiché dans votre outil d’analyse n’est plus aussi pertinent qu’il l’était autrefois puisqu’il ne reflétera pas entièrement la véritable position de votre site en tenant compte des écrans de tous les internautes.

Alors comment mesure-t-on désormais le résultat d’un travail SEO ? Quels outils faut-il utiliser ? Comment les utiliser ? Voyons ensemble une des pratiques existantes.

Focus sur l’utilisabilité

Autrefois, les sites étaient le cœur de l’Internet. Depuis le milieu des années 2000 et l’avènement du web 2.0, ce sont les internautes eux-mêmes qui en sont le cœur. En effet, c’est aux sites de s’adapter aux visiteurs et non le contraire.

Ainsi, vous avez sûrement déjà du lire sur la toile le terme « utilisabilité » qui est une notion proche de l’ergonomie. Bien que l’objectif des deux notions diffère, elles ont en commun le fait de rendre un site facile à utiliser.

Alors précisément c’est quoi l’utilisabilité ? Quelles en sont les meilleures pratiques ? Je vous propose un petit focus afin de définitivement bien aborder la vague du web 2.0, et de vous assurer que votre site est véritablement qualitatif du point de vue de l’internaute.