15 grands services que vous pouvez vous rendre à vous-même

Rassurez-vous, loin de moi l’idée de faire un article pour vous dicter le comportement idéal, pour vous expliquer comment faire votre travail ou encore pour vous « apprendre » à vous organiser. Aux dernières nouvelles peu, voire très peu de personnes ont cette légitimité. L’idée ici, c’est plus de pointer du doigt 15 actions, parfois méconnues, parfois sous-estimées ou encore oubliées qui pourraient pourtant rendre service à vos clients et donc indirectement à vous-même.

Rendez service à vos clients et donc à vous-même

Gérant d’e-commerce, c’est un métier très complet. Il faut savoir changer de casquette en permanence et forcément même si on essaye de travailler avec le maximum d’application, certains petits détails passent parfois inconsciemment à la trappe. Voyons ainsi ensemble, 15 services que vous pouvez potentiellement vous rendre à vous-même.

Intégrez Paypal à votre site

Paypal représente plus de 20% des paiements en ligne en FranceOn a tendance à penser que 99% des gens utilisent leurs cartes bancaires pour payer sur Internet. En réalité, c’est vrai pour 83% des acheteurs français comme nous l’avons vu sur les chiffres de l’ecommerce en 2011.

Ainsi, plus d’un acheteur sur 5 en France passe par un portefeuille en ligne type Paypal. Il parait donc indispensable de l’intégrer à votre site si vous ne voulez pas faire une croix sur une partie de vos prospects.

Si vous souhaitez réellement faire les choses à fond, vous pouvez même intégrer le paiement par chèque bancaire puisque plus de 10% des acheteurs utilisent encore ce moyen, leur confiance envers le paiement en ligne restant très limitée.

Organiser vos contenus

Quand on parle contenu, on pense tout de suite SEO. A juste titre puisque c’est un facteur majeur en référencement naturel et notamment le moyen le plus propre d’atteindre des positionnements durables. Mais un contenu n’est pas que textuel, il est aussi visuel. Organisez votre contenu, découpez le en petits paragraphes, ajoutez un sous-titre par paragraphe. Aérez-le grâce à l’intégration d’images pertinentes. Mettez en valeur les passages importants avec des mises en forme, des couleurs ou encore des liens. Remplacez un long paragraphe par une liste pertinente.

Jouer sur l’aspect visuel d’un contenu est un principe d’ergonomie qui en plus d’attirer de nouveaux clients grâce aux moteurs, vous assurera qu’ils se sentent à l’aise sur votre site.

Le contenu c'est du fond mais aussi de la forme

Par ailleurs, relisez vos descriptions sur vos fiches produits et réécrivez les si elles ne vous convainquent pas. Leur importance est cruciale. Favorisez un discours marketing plutôt que des mots clés, du moins dans le contenu (peut-être moins pour les titres). Donnez aux visiteurs envie d’acheter le produit, imaginez-vous dans un magasin, face-à-face avec un vendeur : ce vendeur ne se contentera pas de vous lister les caractéristiques techniques du produit, il essaiera de vous le vendre. Faîtes-en de même.

Intégrer des Negative Keywords sur Google Adwords

Que vous vendiez des produits ou des services, les plateformes de liens sponsorisés sont une véritable source de clients potentiels. Ce sont des outils qui peuvent s’avérer très rentables pour peu qu’ils soient bien utilisés. Une des optimisations les plus basiques consiste à affiner les mots clés et les expressions sur lesquels vous souhaitez ressortir. Et cela passe notamment par l’ajout de « Negative Keywords » qui permettront de ne pas ressortir sur des expressions peu pertinentes vis-à-vis de votre site, vous économisant ainsi de précieux deniers.

Pour connaître ces expressions, utilisez votre outil d’analytique. Ainsi, si vous vendez des masques de beauté, assurez-vous d’ajouter « halloween » dans vos Negative Keywords, sans quoi votre budget s’évaporera en deux jours pour rien.

Intégrer la notion de tunnel de conversion dans votre outil d’analytique

La notion de tunnel de conversion est primordialeUn tunnel de conversion est un parcours imaginaire qui permet d’évaluer les différentes étapes amenant à une action, par exemple un achat. Ainsi, le parcours du visiteur commence en général par la page d’accueil, puis arrive sur une fiche produit, confirme le panier, puis confirme la commande. Grâce au tunnel de conversion, on constate l’évolution des comportements des internautes tout au long du processus. On a ainsi une vision globale des passages qu’il faut améliorer en priorité avec à chaque fois le pourcentage de visiteurs passant d’une étape à l’autre.

Il s’agira ainsi d’améliorer chaque étape du parcours afin que ces pourcentages soient le plus élevé possible. En imaginant plusieurs scénarii, on finit par optimiser un maximum de pages en augmentant la performance générale du site.

Améliorez le maillon faible du tunnel de 5%

Maintenant que vous avez accès aux différentes étapes du processus d’achat grâce au tunnel de conversion, recherchez le maillon le plus faible de vos différents scénarii et améliorez le de 5%. Vous savez quelle page améliorer et vous savez où les visiteurs doivent arriver à partir de cette page.

Avec ces indications, vous devriez être en mesure de tester quelques possibilités (et notamment avec un outil d’A/B Testing, comme celui de Google par exemple). Difficile de rentrer dans les détails tant il existe de possibilités mais cela peut se faire par une navigation simplifiée, la mise en avant d’un bloc particulier, un changement graphique ou encore l’intégration d’un CTA par exemple.

Cherchez constamment le maillon faible de vos différents scénarii et essayez toujours de l’améliorer. C’est un travail sans fin mais qui vous rapprochera toujours un peu plus de l’optimisation ultime, si toutefois elle existe.

Réduisez le temps de chargement de votre site en compressant les images

Réduire le temps de chargement est bénéfique pour vous et vos clientsA l’instar du contenu des sites, quand on parle de rapidité de chargement, on pense au SEO. C’est d’autant plus vrai depuis que Google en personne a abordé le sujet.

Mais le temps de chargement d’une page est un critère ergonomique important. N’oubliez pas que 5% des internautes français (je ne connais plus le chiffre exact) utilisent toujours des connexions bas débit et que chaque image est une étape à surmonter pour eux. Alors compressez vos images, non pas pour économiser de l’argent sur votre serveur mais pour faire gagner quelques petites secondes à certains de vos visiteurs.

Optimisez vos CTA

Les CTA (Call to Action) sont les fameux boutons qui incitent vos visiteurs à une action, comme par exemple un achat.

Les CTA sont aussi des signifiants, c’est-à-dire que ce sont des boutons qui servent de guide à vos visiteurs, qui envoient un signal. C’est pourquoi il est important de s’assurer que ces boutons soient similaires dans la forme. De la même manière qu’un feu rouge en voiture veut dire stop, si vous décidez que vos CTA seront bleus clairs, alors bleus clairs signifiera action pour vos visiteurs. Si vous changez de couleur à chacune de vos pages, vous perdrez en conversion car vous perdrez l’attention des visiteurs.

Les CTA sont des signifiants, il faut qu'ils aient la même forme et la même couleur

Par ailleurs, si vous avez un formulaire avec un bouton « Valider » ou « Soumettre », changez le texte du bouton avec un vrai CTA, type « S’abonner » ou « Demander un devis ». Cela augmentera légèrement vos conversions.

Ajoutez des boutons de partage sur vos fiches produits

Les boutons de partage sont les fameux boutons Like de Facebook, Tweet de Twitter et +1 de Google. Pensez à les ajouter à vos fiches produits car ils permettent à vos clients de partager leurs achats. Vous gagnerez ainsi en visibilité, en popularité et en notoriété. Ca fait beaucoup de choses à gagner pour pas grand-chose. Pensez à masquer le nombre de partage si ces nombres sont trop bas dans un premier temps et cherchez à encourager vos visiteurs à partager au maximum.

Si vous avez ajouté un blog à votre boutique, pourquoi ne pas intégrer Facebook Comment et gagner ainsi en interaction potentielle avec Facebook ?

Supprimez vos liens nofollow

Les liens nofollow n'augmentent en rien la popularité de vos autres pagesSi vous avez intégré des liens nofollow partout sur votre boutique pour augmenter l’autorité de certaines pages, supprimez le nofollow, cela ne fait que vous faire perdre du PageRrank.

Si vous souhaitez réellement jouer avec l’autorité de vos liens, pourquoi ne pas essayer d’économiser de l’autorité en regroupant plusieurs liens comme par exemple « Mentions Légales », « CGV » et « Protection des données » sous une même page « Informations Légales » qui linkerait alors ensuite vers ces 3 pages. En effectuant cette action plusieurs fois, vous économiserez bien plus d’autorité qu’avec des liens nofollow.

Plus d’infos dans l’article 5 erreurs web marketing souvent méconnues, et plus précisément dans le paragraphe « Une navigation « trop » efficace ».

Utilisez la notion de trafic multi-sources

Si vous utilisez Google Analytics, ajoutez la notion de trafic multi-source à vos reporting. Disponible depuis la V5, elle permet de constater l’influence d’un canal sur un autre. Par exemple si vous constatez qu’une vente provient d’un lien Adwords, cette même vente était autrefois attribuée à 100% à Adwords.

La notion de trafic multi-source affine grandement les résultats

Maintenant, l’outil peut constater que ce même client a visité trois fois votre site cette même semaine avant la vente en venant de liens SEO. Ainsi, la vente est en vérité due au trois-quart au SEO et à un quart seulement à Adwords. Avec de beaux graphiques on comprend mieux et cela permet de voir la véritable valeur de chaque source de trafic. Sont prises en compte les visites 30 jours avant une vente.

Personnaliser votre page d’erreur 404

Chaque site voit des visiteurs arriver quotidiennement sur une page 404. Cela ne signifie pas forcément que vous avez des liens morts ou que vous avez mal fait quelque chose. C’est peut-être une erreur de frappe de l’internaute. Au final, si cette page 404 est en anglais sur un site français (ce qui est très fréquent, avec l’utilisation des CMS notamment), il y a de grande chance que ce visiteur ne cherche pas à comprendre ce qui lui arrive et parte (ne parlons même pas de la page 404 générique). Maintenant, si vous personnalisez votre page 404 avec un joli message et en intégrant les liens principaux de votre site, alors les chances qu’il poursuive sa visite seront bien plus importantes.

Ajoutez vos contacts sur toutes les pages de votre site

Ajoutez votre adresse et votre numéro de téléphone de manière visible sur chacune des pages de votre site. Elles apporteront beaucoup de confiance à vos visiteurs et votre site transformera potentiellement plus de prospects. Tant que vous y êtes, ajoutez un petit logo montrant que votre paiement est sécurisé.

Rédigez de vraies META description

Re-rédigez vos META description, en gardant en tête que cela n’apportera strictement rien pour votre SEO. Leur seule utilité est marketing et elles constituent les premières lignes que liront les visiteurs potentiels sur votre site. En plus d’attirer plus de personnes, elles constitueront donc la première impression avec les visiteurs et est-il réellement nécessaire de rappeler l’importance de la première impression ? Oubliez toutes notions de mots clés et efforcez vous de renvoyer l’image qui vous correspond le plus en rapport avec chacune de vos pages.

Encouragez la rédaction d’avis consommateurs sur Google Maps

Les avis consommateurs sont doublement bénéfiques: pour les moteurs et pour vousSi vous travaillez à échelle locale, encouragez un maximum de personnes à rédiger des avis sur Google Maps. Cela fera largement remonter votre site dans les résultats locaux en plus de renvoyer une excellente image de vous.

Ce plombier parisien l’a bien compris puisqu’il ressort premier sur la requête phare en abusant du système. Il ne s’agit pas de faire comme lui mais d’encourager vos clients satisfaits à rédiger un avis, et pourquoi pas en échange d’une petite réduction ?

Effacez tous les champs inutiles de vos formulaires

Déjà parce qu’il est illégal d’en abuser et que 9000 sites sont condamnés entre autres pour cette raison chaque année en France mais surtout car ils sont un frein à la conversion de votre formulaire. Plus un formulaire est long, plus il est difficile de convaincre les gens de le remplir, et cela, qu’il y ait une vente ou pas à l’issue de ce dernier.

Au passage, assurez-vous que le bouton de validation du formulaire n’est pas sous la ligne de flottaison, c’est-à-dire qu’il ne faille pas scroller pour l’atteindre, vous augmenterez potentiellement votre taux de transformation par deux. Et tant que vous y êtes, mettez le champ e-mail en premier puisque c’est le champ que les internautes sont le plus réticents à remplir, vous limiterez ainsi les abandons et augmenterez votre taux de transformation.

Des détails peuvent changer les pourcentages de transformation de vos formulaires

J’ai essayé de vous éviter les recommandations bateau type « supprimez l’intro en flash » ou encore « créez un compte Twitter », bien que ce soit tentant de faire des listes de 30 points au lieu de 15.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un marketing efficace se joue sur des détails et que ces détails qui importent changent régulièrement. Changer un bouton de formulaire « Valider » par « Validez » peut augmenter la conversion du formulaire. Alors si je devais rajouter un 16ème point à cette petite liste, elle serait de continuer à vous documenter sur le web marketing et à ne surtout pas perdre la motivation ou la curiosité qui vous fait lire chaque jour des milliers de lignes sur Internet car bien que très chronophage, c’est cette dernière qui vous assurera la pérennité de votre site sur le long terme.

Vous apprécierez peut-être également:

18
partages
Partagez avec vos amis...










Submit

47 réflexions au sujet de « 15 grands services que vous pouvez vous rendre à vous-même »

  1. Tout bon… Attention tout de meme a modérer le propos certaines fois – « intégrez paypal EN PLUS de votre systeme de paiement ». Dommage qu’il n’y ait pas plus de détails sur certaines actions a mener mais je suppose que ce sera l’objet de futurs articles.

  2. Décidément des articles de qualité sur ce site…

    Sur Paypal, je rejoins sur l’utilité pour avoir vu la différence avec et sans. Néanmoins deux bémols :
    – le panier sont relativement plus faibles qu’avec les autres moyens de paiement
    – le taux de commission me fait hurler à chaque fois.

    Quant aux chèques, il ne faut pas s’en priver : c’est moyen de paiement des plus sûrs.

    Enfin, pour rester sur les paiements, le virement est aussi à installer, surtout si une partie de votre clientèle est professionnelle ou étrangère.

  3. Le paragraphe sur les « negative keyword » m’a particulièrement interpellé. Je n’avais pas pensé à cet aspect et je vais donc revoir ma campagne adwords de plus près.
    Pour le trafic multi-sources, ça à l’air pratique mais il faut d’abord que je passe en GA v5 et la nouvelle interface me rebute :).

  4. Bonsoir,
    content de relire un article ici, ça faisait une éternité !

    Sinon, j’émettrais 2 bémols concernant les commentaires Facebook d’une part.
    D’après ma rapide expérience, il semblerait que l’on ne puisse soumettre de commentaires qu’à partir du moment où l’on possède un compte ou que si l’on est connecté…

    Perso je trouve cela rédhibitoire et c’est une des raisons pour laquelle je ne poste pas de com sur certains sites, car je n’ai pas forcément envie que mes commentaires apparaissent sur mon profil, et quid des visiteurs qui n’ont pas ou plus de compte sur ce réseau ?
    C’est à mon sens un cloisonnement supplémentaire, c’est se priver d’une certaine part audience qui pourrait interagir avec vous.

    D’autre part, effectivement se servir de Google Maps semble être une opportunité pour mettre en avant les avis des visiteurs.

    Cependant, cela peut être à double tranchant et véhiculer une mauvaise image d’une entreprise comme celle du plombier que tu cites : faux commentaires/avis (c’est illégal rappelons-le -> http://www.generation-nt.com/f.....49511.html), et commentaires plus que négatifs ne jouent pas en sa faveur…

    Bref, réfléchir à deux fois avant de prendre une décision !

  5. @Le juge: je n’entre pas trop dans les détails pour aborder un maximum de sujet, le sujet de l’article étant très vaste:)

    @Pignon sur Rue: merci pour ce témoignage intéressant

    @Christophe: assez d’accord sur le fait que Facebook Comment puisse te cloisonner mais tu peux aussi commenter à partir d’un compte Hotmail/Yahoo ou AOL donc ça ouvre malgré tout le champs des possibilités même si ce que tu dis est juste.

    Après, c’est aussi un choix à faire mais ça dépendra clairement de la clientèle de chacun: si tu vends des appareils auditifs, ce n’est peut-être pas la meilleure démarche. Si tu vends des t-shirt sérigraphiés pour ados, ça peut devenir plus en adéquation avec ton activité.

    Concernant Google Maps, l’avantage est double puisque non seulement cela renvoit une bonne image de toi (je pars dans l’idée que chaque commerçant est un bon commerçant) largement visible depuis les pages de recherche avec les étoiles mais surtout cela te fait grimper dans les résultats locaux sur Google, cf le plombier parisien qui sort 1er sur la requête.

  6. @Pureshore
    tu m’as appris un truc concernant FB Comment, je le saurais à l’avenir, ça m’apprendra à critiquer avant de vérifier 🙂

    Complétement d’accord aussi sur le fait que, selon la cible visée, FB Comment est un choix judicieux, ton exemple l’illustre parfaitement.

    Concernant GG Maps, je confirme, c’est un fabuleux levier de visibilité, puisque, correctement renseigné, un profil peut apparaitre en première position sur des requêtes très concurrentielles, et c’est d’ailleurs par ce biais que j’ai pu vendre mon appartement !

    Cheers

  7. C’est vrai que Paypal peut amener des ventes supplémentaires, mais petit bémol quand même :
    Les acheteurs Paypal sont souvent des utilisateurs avertis qui {pinaillent|réclament|fraudent} plus que les autres en général.
    Il faut donc être un peu plus vigilant sur ces transactions.

  8. « Réduisez le temps de chargement de votre site en compressant les images » → et en évitant les script inutiles j’aimerais rajouter !

    Les +1/like/tweet… ont leurs avantages mais alourdissent aussi considérablement les pages, surtout si on en prévoit 3 types ou plus. Pour y remédier :
    * les placer uniquement en scripts asynchrones (async) – ce qui fait que le script se charge *après* le reste du contenu de la page
    * les retirer des pages où ils n’ont pas de sens à être présents et où ils ne sont pas utilisés.

    Parfois il a des solutions alternatives très viables. Je propose de s’ajouter en fan dans chaque mail envoyé par ma boîte. Un non-client n’a à peu près aucune inclinaison à devenir fan, et ça évite donc d’alourdir les pages web pour tout le monde…

  9. Ton article est intéressant et structuré, donc facile à lire et à « sédimenter ».
    Par contre, je me demande si tu as maintenant l’intention d’orienter le blog plus vers le webmarketing que vers le SEO, ou un mix des deux ?

  10. Merci pour cet article ! ça fait plusieurs fois que je lis ce genre de choses sur Internet, mais au moins ta version est claire et compréhensible !
    Pour ce qui est de la page 404, c’est mignon quand elle est personnalisée, mais il ne vaut pas mieux carrément trouver un moyen de ne plus tomber dessus ?

  11. Un article intéressant en effet. JE rejoins assez l’avie de Julia concernant les pages 404. L’idéal est d’éviter de faire tomber le visiteur dessus. Je trouve que ça fait pas très pro…

  12. Il se pourrait que dans pas très longtemps il faudra compter avec V.me le nouveau service de portefeuille de Visa, je pense qu’il vont prendre le dessus sur Paypal (question sécurité ils seront très avantagés).

  13. Très bon résumé, j’ai beaucoup apprécié le point citant l’optimisation de la balise meta description, peu de webmaster y font attention, j’ai effectué quelques tests à ce sujet et j’obtiens un nette progression lorsque celle-ci est optimisée.

    En ce qui concerne les negatives keywords je ne connaissais pas, merci pour cet article

  14. Je me suis toujours demandé si Paypal ne se justifiait pas tant que le panier moyen de commande était en dessous des 1000€.

    Ayant un grand nombre de produits à proposer dont le prix d’achat débute au dessus des 4000€, j’imagine mal un internaute passer par Paypal.

    Et question fraude, certains pays d’Afrique pouvant annuler plusieurs mois après un virement bancaire, est-ce la même règle pour Paypal ?

  15. Ah les mots clés négatifs, c’est un travail sans fin surtout qui peut être fait tous les jours surtout avec le fameux « Expanded Broad Match » ou l’achat de mots clés en large permet de ressortir sur des requêtes proches au niveau de l’algorithme.

    Sur des requêtes ultra génériques, les risques de ressortir sur des requêtes non pertinentes sont très importants. Le problème est démultiplié lorsque le site ressort sur des requêtes à connotation racistes ou sexuelles juste parce que des mots clés génériques (exemple : photo) ont été achetés en large

    Dans ce cas là, le rapport de requêtes devient notre export favori.

  16. Et voilà, merci Facebook qui m’a ramené sur ce merveilleux site !!!!
    lol
    Dans tous les cas, merci pour cet article, toujours aussi intéressant !!
    Ce que j’apprécie, c’est le fait de pouvoir lire autant de bonnes astuces sur un seul article …
    Et toujours instructif, surtout le paragraphe sur les mots clés négatifs, qu’il me faudra creuser 🙂
    Continue comme ça, et encore merci ^^

  17. Bonsoir,
    l’intégration de paypal est une très bonne idée et je suis pour les affiliations de type clickban, amazon et d’autres solutions pour générer des ventes en étant un publisher. Merci pour ces conseils et à la prochaine pour d’autres

  18. C’est important de rappeler tous ces conseils, sachant qu’ils sont tous clairement capitaux.

    En ce qui concerne Paypal, on ne peut qu’inciter les webmasters à l’intégrer, sans parler du fait que paypal peut aussi être une solution de paiement « classique » par Carte Bancaire !

    Pour le nofollow il aurait fallut rappeler qu’à une époque effectivement ça bloquait le jus sortant, jusqu’à ce que Google sonne la fin de la récrée et annonce qu’on perdait le jus de la même manière qu’avec un lien do follow 🙂

    Dommage que tu ne publies pas plus souvent, toujours aussi agréable à lire 🙂

  19. Merci pour cette excellente pensée.
    Je pense que beaucoup d’entre nous, moi le premier, devrions certainement relire cet article régulièrement.Comme on dit: cela remet l’église au centre du village …
    A vous de lire et ré-lire à nouveau avec plaisir.
    Pour moi le seul problème avec mon site est le temps de chargement du a mon serveur d’hébergement.

  20. L’utilisation de negative keywords pour les Adwords est en effet capitale. Pour les balises meta-descriptions, il vaut mieux les confier à un spécialiste du référencement plutôt que les faire vous-mêmes, vous obtiendrez de meilleurs résultats !

  21. Bonsoir,
    Enfin un article qui résume la base pour réussir en marketing. C’est un bon résumé pour quelqu’un qui débute sur internet. Merci pour l’info concernant le trafic multi-sources sur analytique!

    Manu

  22. Comme d’habitude, article clair concis, plein de bonnes idées.

    Super idée les négatives keyword, on peut aussi affiner au fur et à mesure en fonction des mots clefs sur lesquels notre site s’affiche. C’est un travail à réaliser régulièrement car on a des fois de belles surprises quand aux termes sur lesquels on est affiché : )

  23. Merci pour cet article ! ça fait plusieurs fois que je lis ce genre de choses sur Internet, mais au moins ta version est claire et compréhensible !
    je suis d’accord pour paypal. mais ya aussi les autres moyens de paiement comme 1tpe et clickbank

  24. « économiser de l’autorité en regroupant plusieurs liens comme par exemple « Mentions Légales », « CGV » et « Protection des données » sous une même page « Informations Légales » qui linkerait alors ensuite vers ces 3 pages. » Ecoute, j’ai suivi à la lettre ton exemple, et également j’ai regroupé tous les liens vers mon plan de site, mes partenaires, annuaires… sur une autre page.

    Comme quoi il s’agit bien d’un article utile, merci.

  25. Article très intéressant notamment par rapport à l’idée du negative keywords qui est très intéressante (et je la garde en mémoire) mais je me demande si optimiser son maillon faible est forcément une bonne idée: je pense que ça dépend des produits, services tout simplement !

  26. Pour paypal je pense que cela dépend du public visé, pour un site s’adressant à des professionnels cela ne me semble pas pertinent.
    Par contre j’ai pu constater que de permettre un accès rapide aux informations de contact, rassure les clients et génère des contacts. Cela permet ensuite de revenir vers le client et de poursuivre la démarche d’achat.

    Très bon article en tout cas.

  27. Ça c’est de l’article comme je les aime, des conseils simple et précis. C’est marrant mais en lisant tout me parait évident, mais finalement je suis loin de tout appliquer…

    Encore bravo et merci pour l’article !

  28. Pour paypal, c’est vrai qu’il faut le rajouter, par contre sur les sites de mes clients, la majorité préfèrent passer par CB que des comptes paypal qu’ils ne savent pas souvent s’en servir.

  29. Pas vraiment tous importants, mais néanmoins de bon sens (je pense à Paypal qui ne paraît personnellement utile)
    De bons rappels et surtout de bons tuyaux à prendre rapidement !

    Nico

  30. Ça c’est de l’article comme je les aime, des conseils simple et précis. C’est marrant mais en lisant tout me parait évident, mais finalement je suis loin de tout appliquer…
    merci et bonne continuation 😉

  31. Une autre astuce : se placer sur des mots-clés contenant des fautes d’orthographe. Par exemple, portage salariale plutôt que portage salarial, en tenant compte du nombre d’erreurs saisies sur Google (avec Adwords).

  32. En effet, des toutes petites choses peuvent changer les résultats du tout au tout. Je ne sais pas si c’est votre cas, mais pour moi j’ai pu augmenter mon taux de conversion de 1,3% simplement en remplaçant les petits points d’origines par des triangles…

    Idem pour le formulaire, en le mettant en haut à droite, les taux étaient moins bon quand le mettant en bas à droite. (Sans avoir à scroller comme vous l’avez très bien préciser).

    Merci pour votre article utile,
    Romain.

  33. Je suis d’accord pour tous les services en ligne que vous rappelez Pureshore, dans votre article mais pour ce qui est de Google Adwords, une compagnie de liens commerciaux est en général très couteuse dans certain secteur concurrentiel : assurance, banque, finaince… 1000 euros mensuellement pour un retour sur investissement non satisfaisant et pas assez rentable.

  34. Très intéressants ces différentes petites astuces, qui mises bout à bout permettent un apport de prospects / clients non négligeables.
    Notamment l’aspect marketing que vous évoquez, qui coute peu de temps, et qui peut rapporter gros.

  35. Bon article. Il y a plein de petits points comme ceux ci qui peuvent nous aider à gagner des prospects. Personnellement je parie beaucoup sur les erreurs de typographie et ça marche pas mal, notamment avec adwords 😉

  36. Le paragraphe sur le temps de chargement du site m’a interpelé. Je vais faire mon étude par rapport à ça et ainsi optimisé mon réseau de site.
    Merci pour le tuyau en tous cas.

  37. Très bons conseils. Sachez que pour avoir un bon taux de conversion, il faut d’abord soigner l’ergonomie de vos sites. Une étape importante pour réussir en Ecommerce. Le reste si on applique tes conseils on devrait bien avoir des résultats positifs.

  38. Merci pour ces conseils. Ils sont très utiles en Ecommerce on dirait même c’est capital pour avoir un bon taux de conversion. Moi je suis surtout pour l’amélioration de la navigation du site, c’est très important car l’internaute est paresseux en matière de recherche de l’information.

  39. Un très bon article merci. Le paiement par manda cash peut aussi être intéressant surtout lorsque l’on a une clientèle jeune qui n’a pas encore de CB et chèque.

  40. Coté Paiement, je pense que Paypal va bientôt prendre le marché car beaucoup de gens qui ont même des cartes bleues préfèrent aujourd’hui utiliser Paypal pour ne pas laisser de trace.

  41. Ce serait intéressant aussi de connaitre le nombre de personne payant par virement bancaire. Il ne doit pas y en avoir beaucoup, mais je penses que ce doit être quand même assez significatif..

Les commentaires sont fermés.