Comment bien rater sa campagne de liens sponsorisés ?

Les liens sponsorisés sont désormais un passage obligé pour toutes les entreprises. En effet, le référencement payant génère un trafic important et s’en passer signifierait faire une croix sur une part de marché conséquente.

Ainsi, voici quelques conseils pour vous assurer de bien rater votre campagne de liens sponsorisés.

C'est par la gauche
C'est par la gauche

Essayez de deviner les meilleurs mots clés où être présent

Restez sur des mots très génériques et mettez-y le paquet ! Peu importante la concurrence, si vous y mettez le prix vous remonterez parmi les premiers liens et au moins vous êtes sur de générer du trafic.

La réponse de Superbibi : Non ! Le choix des mots clés est une étape extrêmement importante et indispensable ! Google met à notre disposition différents outils pour bien cibler les mots clés les plus intéressants, qui génèrent le plus de requêtes, ainsi qui le prix moyen pour figurer en première page. On peut citer le générateur de mots clés (Keyword Tool External en anglais) qui est un passage obligatoire pour toutes les campagnes Adwords réussies.
Prenez le temps de bien sélectionner les mots clés qui vous intéressent en fonction de cet outil : vous serez présents sur les requêtes liées à votre thématiques les plus demandées et aurez une idée du prix de ces mots clés et donc du budget à investir !
Par ailleurs, n’oubliez pas que le but n’est pas d’acquérir un gros trafic, mais un trafic ciblé.

Rédigez l’annonce rapidement, 2 minutes devraient largement suffire

On ne va pas non plus y passer la nuit, une annonce c’est 100 mots maximum et donc on va dire que ça prend moins de deux minutes à rédiger. Peu importe si vous n’utilisez pas tout l’espace disponible, le tout c’est d’être présent sur les mots clés qui vous intéressent…

La réponse de Superbibi : Non ! Le choix des mots de vos annonces est déterminant dans la bonne réussite de votre campagne ! Votre annonce doit être aguicheuse et attirer l’œil des internautes. Elle doit inciter au clic et être convaincante. N’hésitez pas à en rédiger plusieurs et à demander des avis, voire à en tester plusieurs.

Une annonce devrait suffire pour l’ensemble des mots clés

Rédigez un texte généraliste afin qu’il soit cohérent avec tous les mots clés où vous êtes présents. Pensez à bien renvoyer vers votre page d’accueil pour correspondre avec tous les mots clés.

La réponse de Superbibi : Non ! Il faut créer plusieurs annonces et les diversifier en fonction des différentes thématiques de mots clés ! Chaque texte doit être précis et doit pointer vers la page de votre site concerné. Evitez un maximum de rediriger vers votre page d’accueil si ce n’est pas le sujet précis de votre annonce.

Prévoyez un budget assez énorme, on va dire minimum 5 000 euros

Bah oui, on n’a rien sans rien. Plus vous êtes prêt à payer cher et plus vous êtes sur d’être visible et donc de capter du trafic. Bref, ne soyez pas radin et sortez les économies : de toute façon avec un peu de chance vous rentabiliserez bien tout ça…

La réponse de Superbibi : Non ! Une campagne Adwords réussie n’a rien à voir avec le budget qu’on y a investi. Chaque campagne requiert un budget différent en fonction de la thématique et des objectifs. Si vous avez un budget limité, sélectionnez les mots clés qui vous intéressent en priorité et essayez de prévoir en fonction du trafic généré par ces mots et de leurs coûts, le budget à prévoir. Plus vous viserez des mots clés génériques, plus cela vous coûtera cher et moins les internautes seront ciblés. Soyez donc intelligents et réfléchis dans le choix de vos mots clés, on ne le répétera jamais assez !

Ne ciblez pas vos campagnes, de toute façon seuls les gens intéressés cliqueront

Rien ne sert de géolocaliser vos futurs prospects, ils ne sont pas bêtes et ne cliqueront qu’après avoir bien lu votre annonce, s’ils sont intéressés. En plus, ça fait plus de clients potentiels…

La réponse de Superbibi : Faux ! N’hésitez pas à cibler vos clients ! Il est tout à fait possible de limiter la diffusion d’une de vos annonces ou de la totalité de votre campagne à une zone géographique très précise. Ainsi si vous souhaitez développer votre activité dans la région parisienne par exemple, vous pouvez très bien diffuser votre annonce Adwords uniquement dans la région parisienne.

Le ciblage peut également se faire sur des mots clés à exclure. Par exemple si vous souhaitez être présent sur toutes les requêtes qui contiennent le mot référencement sauf  « conseils référencement » car vous jugez que ce mot est trop cher, vous pouvez tout à fait réaliser cette opération. Sachez qu’il est en théorie possible de tout réaliser, il suffit juste d’y penser.

Enfin, sachez que les gens ont tendance à cliquer vite sans forcément bien lire les annonces. D’où l’importance de bien cibler afin d’éviter les clics inutiles.

Laissez tourner la campagne et revenez voir après quelques semaines pour constater les résultats

Un site web ça ne se limite pas qu’à des liens sponsorisés, vous avez forcément autre chose à gérer. Laissez votre campagne tourner et occupez-vous d’autres choses. Vous reviendrez constater les résultats après 1 mois ou 2 voir si ça vous a apporté quelque chose.

La réponse de Superbibi : Non ! Le suivi d’une campagne est indispensable ! Prenez l’habitude de consulter régulièrement (chaque jour) les résultats de votre campagne de liens sponsorisés afin de voir si vous aviez prévu assez de budget, s’il ne va pas s’écouler trop rapidement, si les mots clés génèrent beaucoup de clics (et donc ont été bien ciblés) et pour vérifier que toutes vos annonces sont opérationnelles.

Heureusement, Superbibi était là...
Heureusement, Superbibi était là...

Vous vous doutez bien, derrière tous ces faux conseils, il fallait écouter Superbibi qui donnait les vraies réponses à toutes les fausses remarques.

De manière plus générale, j’aurai l’occasion de rédiger des billets plus détaillés sur les différents points abordés dans cet article et notamment sur les différents outils qu’il est possible d’utiliser pour bien réussir ses campagnes.

Sachez également que les campagnes Adwords les plus efficaces ne sont pas forcément les plus chères.  N’hésitez pas à vous lancer dans les liens sponsorisés même si vous n’avez que quelques centaines, voire dizaines d’euros à investir. Et surtout soyez patient, ne vous précipitez pas dans la mise en ligne d’une campagne : mieux vaut y passer du temps et s’assurer de sa bonne conformité plutôt que de vouloir aller plus vite que son ombre et faire l’impasse sur des détails importants.

Vous apprécierez peut-être également:

Partagez avec vos amis...










Submit

6 réflexions au sujet de « Comment bien rater sa campagne de liens sponsorisés ? »

  1. Bonjour

    Il manque au moins un dernier mauvais conseil à cette liste.

    Dirigez toutes les annonces exclusivement sur votre page d’accueil !

    Ne vous compliquez pas à diriger vos visiteurs vers les informations qui l’intéressent ils sont suffisament grands pour les rechercher tout seul. Et surtout ne faites pas de page d’atterrissage spécifique par annonce. Ça ne sert a rien et vous n’avez pas besoin de suivre spécifiquement vos objectifs de conversion ou de vérifier que la facture de Google correspond à la réalité.

    Bon il faut aussi oublier de calculer le ROI de vos campagnes, de suivre les diverses conversion d’objectif,…

    Ils sont bête ces bloggeurs il me ferait travailler comme ça pour rien :roll:

    1. Mr Munchaussen n’a pas bien lu l’article! Relisez le point 3:
      « Il faut créer plusieurs annonces et les diversifier en fonction des différentes thématiques de mots clés ! Chaque texte doit être précis et doit pointer vers la page de votre site concerné. Evitez un maximum de rediriger vers votre page d’accueil si ce n’est pas le sujet précis de votre annonce. »

    2. C’est vrai que j’ai survolé et non pas lu cet excellent article :s
      Mea culpa !

      Néanmoins si l’on conseille effectivement de ne pas diriger l’internaute vers la page d’accueil on ne parle pas de pages d’atterrissage spécifiques.

      Il y a de nombreuses raisons qui plaident en faveur de ces pages comme le fait de commencer à profiler ses visiteurs par annonce et combinaison de mots clefs (si ce n’est encore plus précisément).

      Je ne parle pas du fait (cité dans l’article également) que je doit également évaluer mon retour sur investissement et mes conversions d’objectif pour chaque annonce de chaque campagne. Et j’en passe…

  2. Pour la rédaction des annonces, ma modeste expérience m’a appris qu’il fallait tester bien sûr, mais aussi regarder par rapport aux annonces concurrentes une fois que l’annonce est en ligne.

    Exemple : on s’était positionnés sur « garde d’animaux », et sur la partie annonce premium il y avait un concurrent qui annonçait « garde d’animaux 15€/jour » et nous avec « garde d’animaux 0€/jour » : assez efficace 🙂

  3. @Munchausen: tout à fait d’accord sur les pages d’atterrissage, merci de la précision 😉

    @Webcomania: ravi de voir que rien ne vous a échappé 😉 Très sympathique sinon le dernier article de votre blog !

    @Simon: c’est tout à fait exact et c’est un point que j’aurai du développer. L’analyse de la concurrence est primordiale.

    @black hattitude: ravi que ce genre d’article plaise car c’est également un véritable plaisir à écrire 8D

Les commentaires sont fermés.