Intégrer de la publicité dans une vidéo

La publicité sur Internet se développe à vitesse grand V et constitue aujourd’hui la 3ème source d’investissement publicitaire, devant la radio mais derrière la presse et la télévision.

Ainsi, tout est prétexte pour faire consommer. Autrefois de la simple bannière publicitaire sur quelques rares sites web,  la publicité est désormais intégrée directement dans de la vidéo.

Alors quels sont les formats existants ? Comment intégrer de la publicité au sein de vos vidéos ? Rapportent-elles réellement ?

Autant de questions auxquelles nous allons chercher des réponses.

Les différents formats de publicité

Le pré-roll : Commençons par le plus courant : qui n’est jamais tombé sur les 10 à 15 secondes de vidéos publicitaires diffusées avant la vidéo qui nous intéresse ? Ce format publicitaire s’appelle le pré-roll et a beaucoup fait grincer les dents des internautes lors de ses premières utilisations. Toutefois avec le temps, les internautes ont intégré ce format, notamment au niveau des plateformes vidéo gratuites. En effet, ils savent que la gratuité de ces plateformes est entièrement due à la publicité. Il faut donc faire attention au contexte dans lequel est utilisé ce format.
S’il fallait citer un exemple, on pourrait parler du site Allociné qui avant chaque bande-annonce de film diffuse 10 à 15 secondes de messages publicitaires.

Le toaster ad : tout nouveau venu dans la publicité interactive, le toaster ad correspond aux publicités qui se superposent au contenu des vidéos. En tant qu’utilisateur régulier de YouTube, vous voyez forcément de quoi je veux parler : ces petites publicités discrètes qui apparaissent sur chaque vidéo en sont l’exemple concret. Discrète, refermable d’un clic, ces publicités ont l’avantage de ne pas être trop intrusive et ciblées vis-à-vis de la thématique de la vidéo.

Un exemple de Toasted Ad sur Dailymotion
Un exemple de Toaster Ad sur Dailymotion

Home theater : pour étendre un peu plus le concept, le home theater décrit l’habillage réalisé sur la page contenant la vidéo. Ce n’est donc pas purement de la publicité dans la vidéo mais plutôt liée à la vidéo. L’habillage se divise en deux pour se placer de part et d’autre du player lors du démarrage de la vidéo. Ce concept est notamment beaucoup utilisé par Dailymotion.

Sponsor 3D ou Companion Sponsor Logo : derrière ce nom un peu barbare se cache un concept extrêmement simple qui consiste uniquement à faire figurer le logo d’une société sur la vidéo. Lorsque l’internaute clique sur le logo, la vidéo se pause alors et une nouvelle page s’ouvre pour l’internaute intéressé. L’utilisateur peut ensuite retourner sur sa vidéo lorsqu’il le souhaite

Ces concepts sont les plus courants mais il faut savoir que certains sites spécialisés dans la vidéo développent leur propre modèle publicitaire. Je pense notamment à Hulu.com qui propose des films à regarder en streaming en toute légalité en échange de coupures régulières de publicité.

La vidéo, un format en plein développement

Avant de se pencher sur des données purement économiques, il est intéressant de constater que la vidéo est le format qui va se développer considérablement dans les années à venir. Déjà au niveau des bannières publicitaires comme vu dans l’article hier mais plus généralement, 74% des internautes affirment préférer regarder leurs émissions TV favorites directement sur leur PC (source : Accenture, 2009).

Par ailleurs, 48% des internautes se disent intéressés par des formules d’abonnements pour regarder la télévision directement par le biais d’Internet et seraient près à payer jusqu’à 10 dollars pour cela (toutefois seuls 7% d’entre eux dépenseraient 20 dollars ou plus, source : The Diffusion Group).

Le grand perdant dans l’histoire est évidemment le DVD et le Blu Ray. Rappelons que les grands sites de e-commerce qui proposent de l’affiliation sur les DVD ne touchent généralement pas ou très peu de marge tant la concurrence est rude dans le secteur.

La publicité vidéo rapporte-t-elle réellement ?

Venons-en aux faits : la publicité est en plein développement mais n’est-elle pas marginale ? La vidéo peut-elle rapporter gros ?

Il est très compliqué de trouver des chiffres précis et récents sans débourser de gros sous auprès de cabinets fournissant des études payantes. Toutefois, le mieux lorsque l’on parle d’e-pub est d’aller voir directement de l’autre coté de l’atlantique puisque nos amis américains, à défaut d’avoir une politique de protection du consommateur, sont souvent beaucoup plus avancés que nous dans ce domaine.

Et si l’on en croit les graphiques suivants, les sommes investies dans la publicité vidéo augmentent d’année en année, atteignant 410 millions en 2006 et ne représentant « que » 2,6% de la somme totale dépensée en e-pub. De plus, 87% des directeurs d’agences de publicité interrogés par BrightRoll en avril 2009 affirment que leurs clients vont augmenter leurs dépenses en matière de publicité vidéo dans les années à venir.

L'investissement dans la publicité vidéo aux Etats-Unis - Source: JDNet
L'investissement dans la publicité vidéo aux Etats-Unis - Source: JDNet
Malgré la crise, les annonceurs investissent dans la publicité vidéo
Malgré la crise, les annonceurs investissent dans la publicité vidéo

On sait par ailleurs que le coût d’une campagne vidéo est environ 20% plus cher qu’une campagne classique mais que les résultats réalisés rentabilisent beaucoup mieux l’argent investi (source : EBG, 2009).

Enfin, selon IABFrance, les publicités vidéo jouiraient d’un taux de clic de 1,93% en France (1,7% de manière plus générale en Europe).

Notez toutefois que ces chiffres sont à prendre avec des pincettes car ils mélangent les publicités vidéo et la publicité incorporée dans des vidéos, qui sont deux choses différentes.

Comment intégrer de la publicité dans des vidéos ?

Si je suis un annonceur et que je souhaite intégrer mes publicités dans des vidéos, comment dois-je m’y prendre ?

Pour être tout à fait franc, je ne suis pas un spécialiste du domaine. Toutefois après m’être renseigné un maximum, il s’avère que peu de régies proposent des offres ciblées sur les publicités vidéo. Ainsi, le mieux reste d’aller directement sur les plateformes où je souhaite annoncer.

Par exemple, si vous souhaitez intégrer de la publicité par le biais de vidéos publiées sur Dailymotion, leurs tarifs sont accessibles ici.

Extrait de la grille tarifaire de Dailymotion
Extrait de la grille tarifaire de Dailymotion

En ce qui concerne YouTube, qui vous le savez appartient à Google depuis novembre 2006, les chiffres et les tarifs sont gardés secrets mais un journaliste de Forbes les a publié suite à une enquête qu’il a réalisé (que je vous recommande si vous lisez l’anglais aisément).
Ainsi, il vous coûtera 175 000 dollars par jour pour une publicité en page d’accueil avec l’obligation d’investir 50 000 dollars de plus en publicité soit sur YouTube soit sur Google.
Les chaînes (« channel » en anglais, qui proposent un fond personnalisé et une sélection de vidéo) coûtent 200 000 dollars, ce qui n’a pas empêché de nombreux annonceurs d’en faire l’heureuse acquisition.

Ca paraît cher et pourtant YouTube est encore très loin d’être rentable.

Ainsi, à défaut d’avoir des chiffres précis d’un organisme réputé sérieux, on peut affirmer sans trop s’avancer que la publicité vidéo est un secteur en plein boom et que pour les entrepreneurs intéressés, il y a ici un fort potentiel ainsi que de nombreuses niches à exploiter. Avis aux amateurs.

Vous apprécierez peut-être également:

2 réflexions sur “ Intégrer de la publicité dans une vidéo ”

  1. Merci pour cet article qui m’a beaucoup intéressé. Je souhaite moi-même mettre de la publicité sur mon site e-commerce, les pubs écrites (en blanc) mises sur les vidéos de youtube m’interpelle. Pensez-vous que l’on puisse les mettre sur des photos ? Connaissez-vous leurs noms ?
    Merci beaucoup !

Les commentaires sont fermés.